http://apositionna.fr/wp-content/uploads/2019/10/Banniere-Web-Print-Impression.jpg

Installation Electrique : principe et normes

banniere-web-print-impression

Une installation électrique, lorsqu’elle est conforme aux normes en vigueur, permet d’améliorer et d’optimiser le confort dans la vie quotidienne. Elle permet aussi de limiter les risques de dangers liés à l’électricité, et de réduire la facture. En effet, un système électrique mal installé peut causer de graves dégâts comme un incendie ou un choc électrique. Il est ainsi indispensable que chaque installation avec les éléments qui la composent soient conformes aux normes de sécurité en vigueur.

Dans ce cas, l’intervention d’un électricien 75 peut être nécessaire, voire obligatoire afin de réaliser l’installation dans les règles de l’art. D’autant que l’électricité est une énergie à la fois complexe et dangereuse et que son installation requiert un savoir-faire et de la compétence que seul un électricien professionnel est en mesure d’avoir. Pour garantir une installation électrique aux normes, retrouvez toutes les informations nécessaires dans cet article.

Le courant électrique

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il serait important de comprendre ce qu’est un courant électrique. Par définition, c’est le déplacement d’électrons dans un matériau conducteur afin de générer une énergie qui n’est autre que l’électricité. Il existe deux types de courant électrique dont le courant continu qui se déplace toujours dans le même sens, et le courant alternatif qui se déplace dans deux sens contraire à intervalles réguliers.

Ce dernier est le type de courant utilisé dans les foyers. Le courant électrique est caractérisé par quelques éléments notamment trois, qui définit son fonctionnement. L’intensité qui est exprimée en ampère ou en A. Il s’agit d’un élément qui permet de mesurer la quantité de courant qui passe dans le circuit. La tension exprimée en volts ou en V qui représente la différence de potentiel. Et la puissance qui s’exprime en watts ou en W et qui est le résultat de la tension par l’intensité.

Les normes électriques

Pour assurer la sécurité des installations électriques et le confort des personnes qui occupent la maison, il est indispensable de respecter la norme NF C 15-100, dénommée installation électrique à basse tension, régi par l’union technique de l’électricité ou UTE. Cette norme s’applique à toute installation neuve et aux rénovations électriques totales. Le respect de cette norme est automatiquement à la connaissance des électriciens qui sont en charge de l’installation.

C’est pourquoi, chaque système électrique doit être installé par un électricien 75 afin d’obtenir une installation certifiée. Sachez qu’une installation hors normes peut provoquer des risques de dangers pour le système lui-même, pour les biens et pour les personnes, en plus du manque de confort qu’elle procure. Ainsi, que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou d’une toute nouvelle installation, faites toujours appel à un électricien 75 pour assurer la conformité de votre système électrique.

Les schémas électriques

Les schémas électriques sont des figures qui permettent de représenter clairement le circuit électrique à partir des différents symboles normalisés. En tout, on compte 4 types de schéma en matière d’électricité, en l’occurrence, le schéma développé ; le schéma architectural ; le schéma unifilaire ; et le schéma multifilaire.

Le schéma développé : il s’agit du schéma le plus clair pour la réalisation d’une installation électrique. Egalement appelé schéma de principe, il ne prend pas en compte l’emplacement des différents appareils électriques. Aussi, il représente les différents composants de façon à faciliter la compréhension de la figure. C’est le schéma nécessaire pour pouvoir suivre facilement le tracé de chaque circuit électrique.

Le schéma architectural : il s’agit d’une figure qui permet de déterminer le plan de la maison, notamment celui des emplacements approximatifs des appareils comme les prises, les points lumineux, etc.

Le schéma unifilaire : ce n’est autre que le plan du logement avec les emplacements des différents conduits électriques où les conducteurs seront situés. Pour ce type de schéma, les symboles utilisés sont les mêmes que ceux utilisés pour le schéma architectural.  

Le schéma multifilaire : il s’agit du schéma réservé à un électricien 75 professionnel. Il représente les câblages et montre les différents conducteurs. On y trouve aussi la nature des fils ainsi que le nombre présent dans chaque canalisation. C’est le schéma électrique le plus compliqué à comprendre, c’est pourquoi sa lecture nécessite l’aide d’un professionnel de l’installation électrique.

Les éléments principaux d’une installation électrique

Une installation électrique doit être composée de quelques plusieurs éléments afin d’assurer son bon fonctionnement. Pour ce qui est de la qualité de ces composants, il convient de consulter un électricien 75 qui saura vous accompagner dans le choix de chaque équipement. Sinon, vous pouvez aussi confier le choix de tous les composants de votre installation à la société spécialisée qui se chargera des travaux d’installation. Bref, les principaux éléments d’un système électrique sont les suivants.

Le compteur électrique

Le compteur permet de mesurer la quantité d’énergie électrique consommée par les utilisateurs. A partir des données qu’il affiche, les organismes peuvent alors dresser la facture d’électricité. C’est aussi le rôle du compteur de tenir compte des éventuelles options de chaque utilisateur comme les heures creuses par exemple.

Le tableau électrique

Egalement appelé coffret électrique ou tableau de protection, le tableau électrique est l’élément central d’une installation électrique. Il assure plusieurs missions afin d’assurer la sécurité et le bon fonctionnement du système. D’un côté, il sert à rassembler les circuits électriques sur un point unique dans le but de faciliter la gestion et le repérage de ceux-ci. De ce fait, il constitue le point de départ de toutes les lignes électriques du logement. D’un autre côté, il permet de recevoir les organes de sécurité et de sectionnement des circuits électriques. Et dans certains cas, il sert à héberger les automatismes liés à la domotique tels les radiateurs et le chauffe-eau.

Le disjoncteur

Le disjoncteur se divise en trois catégories dont le disjoncteur principal, le disjoncteur divisionnaire, et le disjoncteur différentiel. Le premier assure la sécurité des biens et des personnes et permet un arrêt d’urgence du système en cas de problème. Quant au deuxième, il permet de garantir la protection des différents circuits électriques de l’installation. Il peut aussi couper le circuit responsable d’une surcharge ou d’un court-circuit en cas de souci. Et pour le dernier, il permet de protéger les circuits des surcharges et des courts-circuits.

D’autres éléments s’ajoutent à ces trois équipements. On peut citer le câblage ; les gaines, les prises électriques ; et les interrupteurs. Il est aussi possible d’ajouter d’autres éléments à une installation électrique, mais dans ce cas, il faudra consulter l’avis d’un électricien 75 afin d’assurer la compatibilité avec l’installation.

 

banniere-web-print-impression

Laisser un commentaire