http://apositionna.fr/wp-content/uploads/2019/10/Banniere-Web-Print-Impression.jpg

L’art et la manière de se restaurer au Sri Lanka

banniere-web-print-impression

Les plats varient énormément, et se présentent souvent en quantités suffisantes au Sri Lanka. Le peuple, lui, est tellement accueillant qu’il invite spontanément des touristes pour le repas. Il faut alors connaître les marques de politesse à respecter. Les Sri Lankais disposent d’une variété de boissons impressionnante. Mais il faut faire attention à certains aliments.

Quelques notions de savoir-vivre au moment des repas au Sri Lanka

Les manières sri lankaises concernant le repas diffèrent grandement de celles occidentales. Tout d’abord, les chaussures n’entrent pas dans la maison. Un touriste invité dans une habitation sri lankaise ne devra sous aucun prétexte arriver les mains vides. De toute manière, le présent peut être un simple sac de farine ou de sucre ou une pâtisserie. Ensuite, il faut savoir que les hôtes ne vont pas partager la table du convive. Les Sri Lankais préfèrent s’affairer autour de l’étranger afin de le servir tout en lui parlant. En fait, cette population fait peu de cas du moment du repas. En Sri Lanka, chacun mange à son rythme et plongée dans ses pensées. Le touriste ne doit pas utiliser sa main gauche pour se sustenter, car elle sert pour les choses impures. On signale son contentement en ne finissant pas le contenu de son assiette.  

Les boissons hygiéniques et alcoolisées à découvrir absolument au Sri Lanka

Le café ne fait pas partie des spécialités du pays. Autrefois, il en produisait. Mais le thé l’a vite remplacé. Il est vrai que les plus belles feuilles et les meilleures saveurs s’exportent. Néanmoins, la boisson locale reste exquise. Certains touristes la trouvent trop forte. Il est possible de rajouter de l’eau chaude pour l’adoucir. Les Sri Lankais le dégustent avec seulement une pointe de lait. Il n’y a rien de mieux qu’un séjour sri lanka marco vasco pour faire le plein de jus de fruits. Ils s’appellent palathuru yusha et se fabriquent avec tout. Pour des questions d’hygiène, il vaut mieux privilégier les lieux de standing pour en boire. Parfois, les fruits se mixent avec du lassi et non de l’eau. Il s’agit simplement de lait fermenté. L’arrack constitue la boisson alcoolisée la plus prisée. Une bière locale légère sert à désaltérer subtilement. 

Les aliments à éviter pour passer ses vacances en bonne santé

Certains produits présentent des risques sanitaires pour le touriste. La question de l’eau reste le plus grand dilemme du pays. Celle du robinet ne se boit pas telle quelle. Les voyageurs peuvent utiliser des pastilles purificatrices pour pouvoir la consommer. Sinon, l’eau en bouteille ou en bonbonne scellée reste la solution idéale. Cette contrainte a des incidences sur d’autres types d’aliments. Les fruits et crudités en sont les principales victimes. Manger ces produits lors d’un séjour sri lanka marco vasco nécessite beaucoup de vigilance. Il faut s’assurer de leur mode de nettoyage. Par ailleurs, il faut préférer les fruits encore entiers à découper soi-même ou devant soi, et non en avance. Les glaces et sorbets rentrent dans le domaine des produits dangereux. Les coupures d’électricité y restent fréquentes. Il se peut donc qu’il y ait eu rupture de la chaîne du froid. Le piment se consomme en petites quantités.

banniere-web-print-impression