http://apositionna.fr/wp-content/uploads/2019/10/Banniere-Web-Print-Impression.jpg

Les tiques des chats véhiculent des maladies transmissibles

banniere-web-print-impression

La santé du chat mérite une attention particulière pour protéger l’animal d’une éventuelle survenance de maladies infectieuses. En effet, les tiques des chats sont mises en cause dans l’apparition de maladies graves chez le petit félin. C’est pourquoi il est primordial d’agir vite pour éliminer les tiques afin d’éviter que votre petit compagnon tombe malade. Aujourd’hui, des moyens simples et efficaces existent pour lutter contre la prolifération de ces parasites.

Tique du chat : de quoi s’agit-il ?

La tique du chat s’apparente à un insecte parasitaire appartenant à la famille des acariens. Elle se trouve dans un premier temps dans l’environnement, à savoir le sol et les végétaux. Puis, il migre sur le corps du chat lorsque l’occasion se présente. La tique du chat se nourrit ainsi du sang de l’animal pour se développer. Morphologiquement, la tique du chat mesure environ 2 à 3 millimètres de longueur. Il est également possible de voir de la tique de chat de 16 millimètres après avoir absorbé du sang en quantité.

En principe, la tique du chat est facile à reconnaître et à identifier avec ses 8 pattes très caractéristiques. Sa couleur varie selon les individus : marron, marron clair, marron foncé et rouge. Les tiques du chat se trouvent la plupart du temps dans les arbustes, les herbes, les broussailles et les bois en attendant le passage d’un chat sur lequel s’accrocher.

Maladies transmises au chat par les tiques

Les chats souffrent parfois de différents types de maladies suite à une infestation aux tiques. Ces parasites transmettent à l’animal des agents pathogènes provoquant des maladies plus ou moins graves. Cependant, les chats résistent mieux à ces pathologies comparés aux chiens. Les spécialistes parlent de « cas isolé » pour décrire les transmissions de maladies par les tiques. Seuls les chats au système de défense immunitaire précaire sont touchés. Chez le chat, les tiques sont mises en cause dans la survenance de quelques maladies relativement connues.

  • Anémie infectieuse féline due aux mycoplasmes hémotrophes
  • Borréliose due aux Borrélies
  • Anaplasmose granulocytaire féline due aux anaplasmes
  • Maladies des griffes du chat dues aux Bartonelles

Pour ces maladies, la phase d’incubation dure parfois des semaines ou des mois selon la spécificité de chaque cas. Les symptômes associés prennent aussi diverses formes dont l’anémie, la fièvre, la boiterie ou encore le gonflement des ganglions lymphatiques. Ce dernier révèle que l’infection a atteint une phase avancée de son développement.

Zones cibles : les parties sensibles du corps du chat

En observant de plus près le phénomène parasitisme, les tiques de chat se nichent principalement dans les parties sensibles de l’animal. Ces parasites apprécient tout particulièrement les endroits où la peau est fine. Ils privilégient aussi les zones à l’abri de la lumière ou affichant des poils épars. Il faut donc s’intéresser davantage à ces zones lorsque vous recherchez des tiques sur la peau de votre compagnon à quatre pattes après une escapade. Il s’agit entre autres des oreilles, de l’intérieur des cuisses, du menton et du cou. Sachez que les tiques du chat peuvent être retirées mécaniquement à l’aide d’un crochet à tiques ou d’une pince à tiques.

banniere-web-print-impression